Son Eminence Jetsun Khandro Rinpoché

Home/Mindrolling/Son Eminence Jetsun Khandro Rinpoché
Son Eminence Jetsun Khandro Rinpoché 2017-07-02T13:33:18+00:00

Biographie

Son Eminence Mindrolling Jetsun Khandro Rinpoché est la fille de Sa Sainteté Mindrolling Trichen. Née au sein de la ligné Mindrolling, qui tout au long de son histoire a compté de nombreux maîtres féminins accomplis, Khandro Tsering Paldrön fût reconnue à l’âge de deux ans par Sa Sainteté le 16ème Karmapa comme la réincarnation de la Grande Dakini de Tsurphou, Khandro Ugyen Tsomo, l’un des maîtres féminins les plus renommés en son temps. L’actuelle Jetsun Khandro Rinpoché détient la lignée des deux traditions Nyingma et Kagyu.

Rinpoché a reçu des enseignements et des transmissions de la part de certains des maîtres les plus accomplis du 20ème siècle, y compris Sa Sainteté le Dalaï Lama, Sa Sainteté Mindrolling Trichen, Sa Sainteté Dilgo Khyentsé Rinpoché, Son Eminence Trulzhig Rinpoché, Son Eminence Tenga Rinpoché, Son Eminence Tsétrul Rinpoché et Son Eminence Tullku Ugyen Rinpoché.

Rinpoché maintient un programme rigoureux d’enseignements dans les deux traditions Kagyu et Nyingma à travers le monde incluant : les USA, Hawaii, le Canada, le Danemark, la Norvège, l’Espagne, l’Allemagne, la France, la République Tchèque et la Grèce. Elle a établit et dirige le centre de retraite Samten Tse Retreat Center à Mussoori, en Inde, qui héberge une trentaine de nonnes et propose un lieu d’étude et de retraites pour les monastiques et les pratiquants laïcs occidentaux. Rinpoché est également Maître Résident au centre de retraite de Lotus Garden en Virginie rurale, aux USA, qu’elle a fondé pour proposer des pratiques en retraite, l’étude de textes bouddhistes clés et pour recevoir des maîtres de toutes les lignées. Rinpoché est également activement engagée dans le Monastère de Mindrolling à Dehra Dun, en Inde.

Lotus Garden Retreat Center, siège Nord Américain de Mindrolling International fut fondé par Son Eminence Mindrolling Jetsün Khandro Rinpoché en 2003 sous la directive de Son Eminence Khochhen Rinpoché, l’actuel abbé du Monastère de Mindrolling en Inde.

La volonté de Rinpoché était de créer un centre d’étude et de pratiques du Bouddha Dharma avec l’aspiration particulière d’accroître l’épanouissement des enseignements de la Lignée de Mindrolling .

Rinpoché est également très active dans d’autres parties du monde au travers de centres et d’associations répartis dans différents pays comprenant Samten Tsé Allemagne, Samten Tsé Grèce et Samten Tsé France.

Son Eminence Jetsun Khandro Rinpoché dirige par ailleurs un grand nombre d’actions humanitaires qui apportent des soins médicaux, une éducation bouddhiste pour les monastiques et les partiquants laïcs qui travaillent côte à côte dans de nombreux environnements difficiles – notamment le projet de léproserie.

Son premier ouvrage, intitulé « This Precious Life: Tibetan Buddhist Teachings on the Path to Enlightenment », (Cette précieuse vie : Enseignements Bouddhistes Tibétains sur la voie de l’éveil) fût publié par Shambhala Publications en 2003.

Lignée Spirituelle

Sa sainteté Karmapa Khakyab Dorje, le 15ème Karmapa, fût prévenu en songe, qu’afin de prolonger sa vie, il devait prendre une parèdre qui serait une émanation de la Yogini Yeshé Tsogyal (parèdre, disciple et héritière spirituelle de Padmasambhava). L’émanation qui fût prédie dans ses rêves était Urgyen Tsomo, qui était née dans une famille demeurant non loin de Tsurphu. Lorsqu’elle fut trouvée, elle avait 16 ans. Dôtée d’une réalisation spontanée, elle effectua la pratique de purification de Dorje Namdjoma pour le Karmapa, car à ce moment-là, il était très sérieusement malade.

Chaque jour, elle devait répéter cette pratique et ainsi prolonger la vie du Karmapa pour neuf années de plus. Après que Sa Sainteté le Karmapa fût décédé, Urgyen Tsomo vécut au centre de retraite de Tsurphu effectuant de nombreuses retraites et guidant les autres sur la voie de la libération.

Elle devint connue sous le nom de La Grande Dakini de Tsurphu. Quand Urgyen Tsomo fût sur le point de mourir, les nonnes qui l’accompagnaient lui firent la requête de se réincarner, elle expliqua alors qu’elle renaîtrait à Zangdok Palri et qu’elles la reverraient là-bas.

Khandro Tsering Paldron, issue de la lignée de Yeshé Tsogyal, est née au monastère de Zangdok Palri à Kalimpong, l’année tibétaine du mouton de feu (1967). Elle est la fille aînée de Sa Sainteté Mindrolling Trichen Rinpoche.

A l’âge d’un an, Khandro Tsering Paldrön manifesta de nombreux signes auspicieux au travers desquels le 16ème Karmapa Rigpe Dorje la reconnut comme la réincarnation de la Grande Dakini de Tsurphu. Quand elle eut atteint 3 ans, un communiqué officiel fut rendu et elle fut intrônisée ultérieurement.

Khandro Tsering Paldron, connue sous le nom de Khandro Rinpoché, fut également reconnue par Sa Sainteté Dilgo Khyentse Rinpoché, qui devint un maître proche.